Le patron de Samsung pourrait être condamné à une peine de prison pour tricherie

Lee Jae-yong, président de Samsung Electronics, a été emprisonné à deux reprises au cours de la dernière décennie. Il est à nouveau confronté aux mêmes accusations et, cette fois, l'accusation a demandé une peine de cinq ans d'emprisonnement pour Lee.

qllpg
2 Min Read

Lee Jae-yong, président de Samsung Electronics, a été emprisonné à deux reprises au cours de la dernière décennie. Il a toutefois été gracié et libéré avant la fin de sa peine. Aujourd’hui, il est à nouveau confronté aux mêmes accusations et, cette fois, l’accusation a demandé une peine de cinq ans d’emprisonnement pour Lee.

Le patron de Samsung Lee Jae-yong

Le ministère public a requis une peine de cinq ans d’emprisonnement à l’encontre du patron de Samsung, Lee Jae-yong, dans le cadre de la fusion controversée de Cheil Industries et de Samsung C&T. Il est également accusé d’avoir manqué à ses devoirs lors de la fusion. En 2015, trois actions de Samsung C&T ont été offertes pour une action de Cheil Industries, et la fusion de ces sociétés a permis à Lee Jae-yong de détenir une participation de 23,2 % dans Cheil Industries.

lire:La belle Iris Mittenaere est arrivée Miss Univers, elle a changé sa couleur de cheveux !

Les procureurs affirment que la dévaluation des actions de Samsung C&T a entraîné des pertes pour les autres actionnaires et que Lee était à l’origine de la manipulation du cours de l’action. Lee est également soupçonné de fraude comptable chez Samsung Biologics, une filiale de Cheil Industries.

Lire aussi:  Samsung pourrait prolonger la durée de son support de mise à jour de sécurité de 5 ans
Share this Article
Leave a comment