in

Qualcomm veut vendre ses processeurs 5G à Huawei

Au final, ce qui semblait évident s’est produit : Huawei a annoncé que dans les conditions actuelles et avec les limitations imposées par le gouvernement américain, sa filiale HiSilicon n’est pas en mesure de produire des processeurs et, par conséquent, la série Huawei Mate 40 sera la dernière (du moins pour le moment) à pouvoir compter sur les processeurs Kirin.

Et c’est là que Qualcomm entre en jeu, en essayant de convaincre le gouvernement américain de l’autoriser à vendre des puces au géant chinois.

1

Qualcomm veut battre la concurrence et conquérir Huawei
Selon le Wall Street Journal, étant donné l’incapacité de HiSilicon à fonctionner et la décision de TSMC de rompre ses relations avec Huawei, le géant chinois n’a plus qu’à acheter les processeurs d’une autre entreprise et Qualcomm veut battre la concurrence (des chiffres monstrueux sont en jeu).

Les autres entreprises vers lesquelles Huawei pourrait se tourner sont Samsung, MediaTek (avec laquelle il y aurait une négociation pour la fourniture de 120 millions de puces) et Semiconductor Manufacturing International Corp (SMIC), qui a déjà construit le processeur Kirin 710A.

Si l’on considère que d’autres entreprises ont déjà reçu des licences pour faire des affaires avec Huawei, l’espoir de Qualcomm de pouvoir fournir au géant chinois des processeurs 5G pour ses prochains smartphones n’est pas si grand.

7

Written by androidbeat

8
8

Laisser un commentaire

8
Honor 30 Pro et 30 Pro+ reçoivent la mise à jour du patch de sécurité de juillet 23

Honor 30 Pro et 30 Pro+ reçoivent la mise à jour du patch de sécurité de juillet

Voici le classement des smartphones les plus performants de juillet 2020 selon AnTuTu 24

Voici le classement des smartphones les plus performants de juillet 2020 selon AnTuTu